COVID-19 : le service social interentreprises se mobilise

Votre Contexte Vous Entreprises :

Pour beaucoup il y a une baisse d’activité. Pour certains de l’activité partielle, pour d’autres du télétravail. Mais, pour tous une modification de l’organisation qui entraîne des inquiétudes au sein de vos services RH et de vos collaborateurs.

Un état de confinement, peu importe, des alternatives se mettent en place par une prise en charge téléphonique des demandes et les salariés savent faire appel à la prestation.

Il y a une augmentation des risques pour certaines situations (fragilité psychologique, violences conjugales…)

Focsie à l’expérience et la connaissance pour intervenir à distance auprès de vos collaborateurs.

Le service social interentreprises est plus que jamais présent auprès des entreprises et des salariés en cette période de crise et de perte potentielle de repères. Nous sommes à votre disposition pour répondre aux questions de chacun et aux nouvelles attentes.

Nous sommes à vos côtés dans ces moments particuliers et incertains.

Nous accompagnons depuis de nombreuses années certains de nos clients, notamment auprès de salariés itinérants, de salariés répartis en multi-sites.

Nous disposons des outils adaptés :

  • Logiciel de gestion des dossiers sociaux pour assurer le suivi et extraire des statistiques
  • Secrétariat psychosocial disponible du lundi au vendredi

Mais plus précisément que faisons-nous pour vous ?

L’accompagnement psychosocial, qu’est-ce que c’est ?

Sur quels sujets l’Assistante Sociale du Travail est sollicitée dans ce contexte de crise sanitaire ?

Les entreprises veulent se prémunir et assurer la sécurité et la santé de leurs salariés.

L’accompagnement au changement et le maintien des liens avec les salariés : les deux axes fondamentaux

Ils s’appuient sur les valeurs fortes du métier de l’Assistante Sociale du Travail : la solidarité, l’humanisme, la bienveillance et le respect.

Au travers d’une écoute neutre et confidentielle, l’assistante sociale du travail établit une évaluation globale et apporte un étayage qui ont pour objectifs de :

  • Prendre en compte les inquiétudes des salariés, d’apaiser les tensions et de faciliter la prise de recul

Les relations familiales sont compliquées, j’ai demandé le divorce et je devais partir de la maison. Comment faire maintenant que tout est bloqué dans le pays ?

  • Identifier les freins, les difficultés mais aussi les ressources et les relais possibles. Elaborer avec eux des stratégies et définir les moyens et outils pour agir

Je suis contraint de travailler de mon domicile, mon conjoint également, et nous avons 3 enfants dont un en bas âge. J’ai perdu mes repères et je ne trouve pas d’organisation efficace. Pouvez-vous m’aider ?

  • Orienter vers un soutien extérieur

Mon fils âgé de 17 ans était suivi par une association pour lutter contre les addictions. Il a cessé son suivi depuis le confinement. Comment l’aider ?

  • Apporter un étayage législatif et des informations relatives à l’accès aux droits

Si mon entreprise ferme temporairement, je percevrai quel salaire ? Comment vais-je assurer le paiement de mes charges ?

  • Favoriser un mieux-être et prévenir des difficultés à venir

Les élus de l’entreprise parlent d’une fermeture de l’usine ; ma femme et moi y travaillons tous les deux. Comment allons-nous faire pour payer les crédits ?

  • Mobiliser le Service Social du Travail à distance : utilisation des nouvelles technologies pour être auprès de vos salariés

Le service social innove dans ce contexte et propose des fiches techniques à destination des SRH, des flashs info à destination des salariés…

Face à cette situation vectrice de changements, parfois d’un isolement ou d’une promiscuité pesante, le lien avec les salariés est essentiel. L’échange avec le service social est, pour certains, le seul lien avec l’extérieur.

Adaptabilité, flexibilité

Si les missions restent identiques, l’accompagnement par téléphone ou par mail est adapté au contexte. Il permet un premier contact, comme la continuité dans les suivis. Par ailleurs, le mail permet au salarié de l’utiliser au moment le plus adéquat pour lui au regard de son organisation et de ses impératifs familiaux ou professionnels.

 

Connaissance du réseau local

Dans un contexte de confinement où les déplacements ne sont pas possibles, les organismes ou services publics sont pour beaucoup fermés ou réduits à un fonctionnement minimum. Le service social est facilitateur pour les salariés et un relais vers les partenaires difficilement joignables mais avec lesquels l’assistante sociale peut avoir des contacts facilités.

Un partenariat actif pour agir en prévention

A distance, le service social garde « un pied dans l’entreprise » ; les liens de partenariat avec les SRH, l’infirmière de santé au travail, encadrements de proximité… sont d’autant plus accentués. Des échanges dans ce contexte sont nécessaires afin de rester en alerte et surtout en vigilance vis à vis des personnes à risque qui nous sont signalées par nos interlocuteurs en interne.

COVID-19 et après…

Ces modes d’accompagnements sont une réponse temporaire à un contexte de crise.  Dès que possible, ils seront à nouveau associés aux permanences physiques. Ces dernières répondent à un besoin des salariés qui se saisissaient de cette ressource sur leurs lieux et temps de travail,  leur apportant ainsi l’opportunité de concilier vie personnelle et professionnelle.

Le service social mobilise toute son expertise face à cette situation exceptionnelle qui n’est pas sans impact pour la vie des entreprises, la vie professionnelle et personnelle des salariés.

Parce que nous sommes déjà à vos côtés sur votre lieu de travail, nous continuons à vous accompagner là où vous travaillez : à la maison !

C.DUQUERROUX ; J. PINON. C.CORDON ; V. GOHIER, Assistantes sociales du Travail FOCSIE-FOCSIE CENTRE

N’hésitez pas à nous contacter :

Je souhaite recevoir la newsletter de Focsie

* Champs obligatoires