Et si on faisait le Défi de Janvier, le Dry January ?

Défi Janvier Sans Alcool Dry January

Vous en avez peut-être entendu parler, les acteurs de prévention se mobilisent et souhaitent initier un Dry January à la française : « Le Défi de Janvier »

Pourquoi nous adressons nous à vous pour le Défi de Janvier ?

Parce que le bien être de vos collaborateurs associé à la performance durable de votre entreprise est au cœur de vos préoccupations. Votre service social du travail se donne pour missions de relayer des campagnes de promotion de la santé au sein de ses entreprises clientes.

Dry January« Le Défi de Janvier » propose aux personnes qui le souhaitent de s’abstenir de toute consommation d’alcool durant le mois de janvier et ainsi d’évaluer leur rapport avec ce dernier.

Nous aurions pu aborder cette question de l’alcool sous l’angle des risques qu’impliquent ces consommations…

  • 41 000 décès annuels[1],
  • 10 à 25% des accidents de travail auraient pour origine une consommation d’alcool[2],
  • Le coût de troubles liés à une consommation d’alcool chez les salariés représente en moyenne 1,5 % de la masse salariale annuelle pour les entreprises françaises,
  • L’absentéisme ayant pour origine l’alcool est estimé à 10 000 à 13 000 journées de travail perdues chaque jour en France,
  • Les salariés présentant une problématique alcool ont un taux d’absentéisme trois fois plus élevé que la moyenne[3],

… mais nous préférons initier avec vous un mouvement positif qui ne stigmatise pas les salariés mais s’adresse à la grande majorité des français-e-s, les « bons vivants ».

Ainsi « Le Défi de Janvier » n’a rien d’une injonction. Il est principalement basé sur le volontariat, la volonté de s’auto-évaluer, un temps de questionnements personnel et collectif.

Nous sommes convaincus que cette campagne a toute sa place dans votre « Démarche de prévention des risques et RSE ».

Comment faire le Dry January ?

Votre assistante sociale du travail et notre addictologue se tiennent à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et souhaits d’intervention.

Une page Facebook ainsi qu’un site internet vous permettront d’accéder à des supports de communications :

https://www.facebook.com/DryJanuaryFR/

https://www.dryjanuary.fr/

nous vous donnons aussi rendez-vous sur notre page LinkedIn ou nous publions régulièrement des articles sur l’actualité RH et nous ne manquerons pas sur cette nouvelle thématique en janvier :  

Un complément d’information sur le Dry January…

Le Dry January a vu le jour en Angleterre en 2013. Le succès fut très rapide et de récentes études montrent à quel point les effets bénéfiques d’une abstinence temporaire se font ressentir chez les participants.

Les mouvements associatifs dans le champ de la santé (liste ci-dessous) souhaitent impulser ce même mouvement en France pour janvier 2020 et de nombreux acteurs se mobilisent en ce sens.

Certaines polémiques voudraient laisser penser que cette initiative serait prohibitionniste et prônerait une interdiction de toute consommation d’alcool, il n’en est heureusement rien.

Bien au contraire, nous voyons dans ce Défi de Janvier l’occasion pour tout à chacun de réfléchir sur ses consommations d’alcool, la place qu’elles occupent dans notre quotidien, dans nos rapports à la convivialité et au temps de partage et de retrouvailles, en famille, entre collègues lors d’événements festifs. Cette initiative n’est pas non plus une attaque contre notre culture qui dans le domaine de la gastronomie et des vins fait figure d’excellence, un art de vivre à la française que nous choyons et dont nous sommes fiers.

Et ensuite…

Pour 2020, nous serons à votre disposition pour vous accompagner sur de nombreuses thématiques (semaine qualité de vie au travail, semaine développement durable, semaine pour l’emploi des personnes handicapées, mois sans tabac …). Demandez-nous notre catalogue !

Principales organisations investies : 

  • ADIXIO
  • ADDICT’ELLES
  • AIDES
  • ANPAA – Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie
  • CAMERUP – Coordination des Associations et Mouvements d’Entraide
  • Reconnus d’Utilité Publique
  • Collège de Médecine Générale
  • CoPMA – Collectif des Proches des Malades Alcooliques
  • FAGE – Fédération des Associations Générales Étudiantes
  • Fédération des Acteurs de la Solidarité
  • Fédération Addiction
  • Fonds Actions Addictions
  • FFA – Fédération Française d’Addictologie
  • FNAS – Fédération Nationale des Amis de la Santé
  • FPEA – France Patients Experts Addictions
  • France Assos Santé
  • La Ligue Contre le Cancer
  • MGEN – Mutuelle Générale de l’Éducation
  • SFA – Société Française d’Alcoologie
  • Société Française de Santé Publique
  • Sos Addictions
  • UNIOPSS

[1] http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/5-6/2019_5-6_2.html

[2] INSERM. Alcool. Dommages sociaux, abus et dépendance. Paris : Inserm, coll. Expertise collective, 2003

[3] Étude Gazel concernant les agents EDF

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations

Je souhaite recevoir la newsletter de Focsie

* Champs obligatoires